La demande de la DRAC Haute-Normandie pour ce projet consistait à renforcer un talus qui s’effondrait sur des maisons en contre-bas.

La solution à ce problème de soutènement a été la création d’une promenade à travers le talus. Cette promenade qui monte doucement au château a permis de rendre accessible ce haut-lieu de culture aux personnes en situation de handicap.

Projet non encore réalisé suite au changement de statut du château Gaillon.