Je suis paysagiste DPLG, j’ai toujours attaché de l’importance aux liens entre le projet de paysage et le dialogue, comme moyen de comprendre le rôle et l’importance de la différence.

Tel un moteur, le monde tant social que spatial est composé d’éléments différents qui demandent à être assemblés les uns aux autres pour bien fonctionner.

Le dialogue dans le projet de paysage est la création de liens qui permettent au monde de s’exprimer dans sa différence et d’être ainsi révélé dans toute sa beauté.

Le projet de paysage consiste donc pour moi en grande partie à relier tous les morceaux et de montrer combien chacun est unique et irremplaçable. Le monde ne peut vraiment fonctionner qu’à la condition que chaque entité qui le constitue ait sa spécificité propre et soit bien insérée dans l’ensemble qui l’entoure.

 

C’est pourquoi, depuis mon retour de mission humanitaire au Moyen-Orient, j’ai tout d’abord mis mon métier au service des personnes en situation de handicap mental, qui fonctionnent de manière différente, et au service des élèves des cités dont les références et la culture diffèrent de la mienne.

Depuis 2009, grâce à ma fonction d’enseignante au sein de l’Education Nationale, je réalise des projets de jardin avec des élèves en échec scolaire ou en situation de handicap mental. L’ objectif de la démarche est de créer des ponts entre eux et tous les autres acteurs du projet et de les sensibiliser à la beauté du lieu qui les entoure.

 

Dans chacun de mes projets, je me pose en outre la question du rapport entre l’espace et les hommes : au-delà de ses vertus thérapeutiques, comment le projet de paysage peut-il aider les personnes en situation de handicap à se repérer dans l’espace ou à les accompagner dans leur démarche, tout en leur offrant du confort ? Comment en faisant dialoguer les lieux, les plantes entre eux, l’espace peut-il aider au dialogue, à la découverte de l’autre dans sa différence ?

 

Par ailleurs, mes compétences en Design et en Artisanat m’amènent à réaliser d’autres projets artistiques dont l’objectif est toujours la contemplation du monde, de l’autre et de la nature.